Un nouveau type d’extension fleurit un peu partout ces derniers temps, il s’agit des extensions en zinc. A la fois chic et rétro, ce type d’extension a un cachet particulier et présente de nombreux avantages. C’est également un moyen facile d’agrandir votre surface habitable, sans déménager.

Les avantages d’une extension en zinc

L’extension en zinc, également appelé acier zingué, séduit de plus en plus de propriétaires pour des raisons à la fois esthétiques et économiques.

Une extension en zinc diffère d’une extension en bois par sa structure réalisée en piliers maçonnés ou en poutres acier, et bien sûr par son aspect extérieur. Le zinc est utilisé comme un bardage très facile à poser qui peut être employé aussi bien en façade qu'en bac acier pour la couverture du toit. La pose des bardages en zinc se fait facilement grâce à des profils à recouvrement qui sont munis d'un volet à feuillure qui assure l'étanchéité à l'air et à l'eau.

L'avantage du zinc réside notamment dans sa légèreté, les dimensions des panneaux qui permettent un montage rapide, ainsi que leur épaisseur réduite qui permet des parois minces libérant davantage d'espace intérieur pour une emprise au sol réduite.

Sur le plan esthétique, le zinc est moderne et se décline en des profils structurés, nervurés ou lisses qu'il est possible d'obtenir dans de très nombreux coloris.

Surtout, un des gros avantages du zinc est que cette matière ne demande quasiment aucun entretien ! Ni peinture, ni produit insecticide, ni fongicide ne sont nécessaires pour garantir la longévité de votre extension.

Les étapes de la construction d’une extension en zinc

À l'instar d'une véranda, l'extension de maison en zinc peut-être une structure relativement légère qui ne réclame pas beaucoup de travaux de maçonnerie. Une dalle doit tout d’abord être coulée afin d'obtenir un sol plan et une surface stable et dure qui pourra accueillir un revêtement. Comme pour une extension classique, il est possible d’inclure un système de chauffage au sol, de puits canadien ou de système géothermique.

Sur cette dalle ou chape devront être fixés les montants verticaux qui peuvent être réalisés soit en pilier béton, soit en poutres acier. L'habillage intérieur entre les montants se réalise tout comme le toit terrasse par des dalles et panneaux de contreventement et de toiture, puis entre les contreventements et l'habillage final en panneaux de zinc, une isolation sera réalisée afin d'obtenir la performance énergétique du bâtiment basse consommation, ainsi que l'exige la réglementation thermique.

N’hésitez-pas à nous contacter pour la réalisation de votre future extension en zinc.

Pour tout savoir sur nos dernièrs conseils et infos sur les extensions, rendez-vous ici

Connaissez-vous les extensions en sous-sol ? Les fameux souplex